Cuves et types de cuves

La forme au service de la fonction : la cuve doit être adaptée à son rôle

Bild4 Bild5La conception et l’équipement des cuves utilisées varient tout autant que les différents processus impliqués dans une laiterie. Nous connaissons parfaitement l’intégralité de la chaîne des processus de l’industrie de transformation du lait et nous savons comment nos clients prévoient utiliser leur cuve ou récipient dans l’étape de processus concernée.

Aperçu de nos cuves de stockage et de process:

  • Cuves de stockage pour lait cru: elles peuvent contenir jusqu’à 500 000 litres de lait cru et le conservent en stock de manière hygiénique, sûre et adaptée jusqu’à sa transformation. Les cuves sont généralement isolées, possèdent un fond plat incliné et peuvent être équipées de nombreux composants fonctionnels.
  • Cuves pour produit: lors de leur conception, l’accent est mis non seulement sur l’équipement de mesure et de régulation, mais surtout sur l’agitateur adapté. De nombreux produits de laiterie changent de structure, de viscosité et de composition au cours du processus de fabrication. Pour cette raison, il est possible d’installer plusieurs types d’agitateurs différents dans une même cuve pour produit.
  • Cuves aseptiques: elles sont utilisées lors de la fabrication de produits soumis à de hautes exigences en matière de sécurité microbiologique ou pour une longue durée de conservation. Les cuves aseptiques sont particulièrement résistantes à la pression et au vide. Leurs surfaces en contact avec le produit garantissent une sécurité biologique maximale et un nettoyage simplifié.
  • Récipients et contenants destinés aux applications générales: cuves de NEP ou cuves provisoires ou de stockage pour les produits et les eaux industrielles.

L’inox : un matériau qui a fait ses preuves

Depuis de nombreuses années, les aciers inoxydables sont les matériaux adaptés pour les installations de l’industrie laitière et des aliments. Pour cette raison, nous fabriquons nos cuves de stockage et de process principalement en acier nickel-chrome 1.4301 ou 1.4404. En fonction des propriétés recherchées, nous utilisons également d’autres aciers, par exemple 1.4541 ou 1.4571.

En raison des exigences élevées envers la surface qui entre en contact avec le produit, nous utilisons la plupart du temps des aciers laminés à froid. Ils possèdent une solidité légèrement supérieure à leur matériau d’origine. De plus, leur surface est bien plus lisse. Si la paroi a besoin d’être plus épaisse, les aciers sont laminés à chaud. Ils présentent une surface plus rugueuse. Pour la production de cuves et de récipients, la surface doit subir une finition supplémentaire.

Conception hygiénique de bout en bout

Bild6Les dispositions légales et les normes comme l’ISO 14159 exigent que tous les récipients, cuves, appareils ou composants soient réalisés avec une hygiène de bout en bout. Nous vous aidons à respecter les directives strictes en matière d’hygiène. Grâce aux processus de production modernes, toutes les cuves de stockage et de process en contact avec les produits présentent des surfaces particulièrement lisses et d’une profondeur de rugosité moindre. Si celle-ci est supérieure au diamètre ou à la longueur d’un micro-organisme, ce dernier peut rester à la surface et lors du nettoyage, ne pas être éliminé à moins d’efforts plus importants. Cela signifie un danger de contamination potentielle pour le produit, et des coûts de nettoyage accrus.

Avec des mesures supplémentaires comme le polissage mécanique ou électrolytique, la rugosité peut être encore diminuée jusqu’à des valeurs entre 0,3 µm et 0,4 µm. Associé à une conception hygiénique intégrale qui correspond aux directives de la construction des installations telles qu’exposées par l’EHEDG, ceci garantit une sécurité biologique maximale et un nettoyage simplifié.


 

Les cookies facilitent la fourniture de nos services, en savoir plus sur leur utilisation dans notre déclaration de confidentialité.