La nouvelle installation de la brasserie Holsten

Pendant 140 ans, la production de la brasserie Holsten s’est tenue dans la Holstenstraße de l’arrondissement Hambourg-Altona. Mais ce site n’est plus optimal en termes de logistique et de capacité de brassage. C’est pour cette raison que la maison-mère de Holsten, à savoir le groupe danois Carlsberg, a décidé de déplacer la brasserie vers la périphérie sud de la ville de Hambourg. Le complexe brassicole entièrement neuf a été inauguré en grande pompe en novembre 2019. La pièce maîtresse du site est une salle de brassage haute performance et sa cuve-filtre qui sont présentées plus loin dans cet article.

ReckendorfLa salle de brassage haute performance avec cuve-filtre est la pièce maîtresse du complexe brassicole entièrement neuf.

Avec la coopération de la ville de Hambourg, Carlsberg a commencé en 2013 à chercher un nouveau site de brassage plus adapté. C’est sur l’autre côté de l’Elbe que la recherche a abouti, dans la zone industrielle de Heykenaukamp située dans l’arrondissement de Hausbruch, à proximité de l’autoroute A 7. « Nous avions ici la possibilité de construire une brasserie ultramoderne et à la pointe de la technologie actuelle », déclare rétrospectivement Malte Groth, directeur de la production chez Holsten. En outre, l’accès à l’autoroute est idéal. Mais surtout, la brasserie n’est plus située dans une zone résidentielle, ce qui exclut les conflits avec les riverains.

Coopération de longue date en recherche et développement

Carlsberg a confié le projet de la nouvelle brasserie à Ziemann Holvrieka GmbH. Pour une raison toute simple : les deux entreprises travaillent depuis de nombreuses années en étroite coopération en matière de recherche et de développement dans les technologies et installations de brassage modernes.

Holsten 2Le bac tourbillonnaire WORTEX by ZIEMANN a un fond conique.

« Nous étions donc bien placés pour connaître les compétences de l’entreprise ainsi que ses produits innovants. La décision a été facile à prendre », résume Martin Groth. Le contrat confié portait sur une salle de brassage avec cuve-filtre pouvant atteindre une capacité maximale de 12 brassins par jour d’un volume individuel de 312 hectolitres de moût chaud.

Holsten 3Le projet clé en main incluait l’automatisation au moyen de ProLeiT brewmaxx, sans oublier la formation des opérateurs.

Plus concrètement, la commande comprenait deux systèmes d’empâtage de type Colibri de 3,20 m de diamètre, une cuve-filtre Lotus de 7,20 m de diamètre, une chaudière à moût Shark de 3,80 m de diamètre et un système de dosage du houblon à deux cuves. Sans oublier l’acidification biologique, un bac tourbillonnaire de 4,40 m de diamètre, le refroidissement et l’aération du moût ainsi que l’installation NEP et toutes les cuves et tous les équipements auxiliaires nécessaires. Le projet a été conçu pour une livraison clé en main, c’est-à-dire incluant ingénierie, gestion du projet, installation, automatisation avec ProLeiT brewmaxx, mise en service et formation des opérateurs.

Premier brassin le 30 juillet 2019

Le premier coup de pioche sur le site de Hausbruch a eu lieu en octobre 2017. Le montage de la salle de brassage a commencé en juillet 2018. On a commencé par mettre les cuves en place, avant de terminer le bâtiment qui les entoure.  

Holsten 4Malte Grothe a été responsable d’abord de la construction de la nouvelle salle de brassage d’Holsten et est désormais directeur de la production. 

Sinon, il n’aurait pas été possible de faire rentrer les cuves de brassage, ou alors moyennent de très importants moyens. Une fois le bâtiment terminé, la salle de brassage a été installée ensuite, puis sa tuyauterie, son équipement d’automatisation, le tout suivi par la mise en service. Le premier brassin test a été effectué par Holsten le 30 juillet 2019. Ensuite, les départements suivants ont été mis en service progressivement jusqu’au dernier, le 4 novembre 2019. La nouvelle brasserie Holsten a été inaugurée en grande pompe : un bâtiment industriel de 25 000 m² mesurant jusqu’à 15 mètres de hauteur sur un terrain de 67 000 m², équipé de tout l’équipement technique ultramoderne de production, de remplissage, de conditionnement et d’entreposage. Désormais, on y produit et expédie du lundi au vendredi jusqu’à un million d’hectolitres de bière sur trois-huit. À Altona, la capacité de production atteignant trois millions d’hectolitres, mais elle n’était plus exploitée à son plein potentiel depuis plusieurs années

 

%MCEPASTEBIN%

 
Les cookies facilitent la fourniture de nos services, en savoir plus sur leur utilisation dans notre déclaration de confidentialité.